Article
Publié le 14 mars 2023

Pourquoi vous auriez déjà dû investir en enseignement supérieur il y a 2 ans.

On l’avait dit en 2021, on l’a appliqué en 2022 et c’est désormais un fait en 2023 : l’enseignement supérieur privé est l’incontournable d’une épargne diversifiée et dynamique.

Partager sur

Focus sur ce secteur d'avenir pour votre épargne !

L’enseignement supérieur privé, un essor sans précédent

Avec une expansion sans précédent sur les 20 dernières années, l’enseignement supérieur privé est l’un des rares secteurs à se développer à cette vitesse : en effet, il est propulsé par un nombre d’élèves qui a doublé, concentrant aujourd’hui plus de 20 % des étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur. Une des principales motivations de ce développement récent est liée à la reconnaissance par l’Etat des diplômes délivrés et donc à la promesse d’une embauche ainsi facilitée à la sortie.

Quel avantage pour un épargnant ? Ce sont des locataires solides et résilients, attestant de baux longs et affichant une volonté de s’inscrire dans le paysage économique à long terme.

Repenser les espaces d’enseignement, un levier d’attractivité pour les écoles…

Au-delà de ce point démographique déjà convaincant, c’est un secteur qui a été repensé pour accueillir les talents de demain : en effet, ces locaux d’enseignement doivent avoir la capacité de répondre aux nouveaux critères d’apprentissage, comme des hubs sociaux et des espaces collaboratifs, tout en offrant des espaces de concentration pour les élèves (box individuels, …). Des changements qui reflètent les dernières mutations du bureau, dans l’objectif de créer un écosystème modulable et une expérience universelle.

Nous avons vécu et accompagné cette transformation de l’enseignement supérieur privé, notamment sur notre actif avenue Claude Vellefaux dans le 10ème arrondissement de Paris : cette ancienne antenne de la préfecture de police a été revue pour accueillir les locaux de l’INSEEC Grande Ecole, tout en conservant l’essence du bâtiment et son esprit parisien rappelant la Tour Eiffel sous de nombreux aspects :

Comment en profiter en 2023 ?

Chez AESTIAM, on croit en l’enseignement supérieur depuis plus de 2 ans. En effet, nous avons instauré une dynamique depuis 2021 sur notre SCPI Aestiam Placement Pierre. Avec des acquisitions idéalement placées à Lille, Marseille et à Nantes, mais aussi une transformation d’envergure à Vellefaux où séjourne l’INSEEC, nos fonds sont déjà armés pour l’avenir ! Pour une SCPI, ce sont des locataires d’une grande qualité et une vision de long terme qui est apportée. « Ce sont des éléments de stabilité des portefeuilles », précise le Président d’AESTIAM Alexandre CLAUDET.

Pour aller plus loin, contactez-nous via le formulaire ci-dessous !

Actualités en relation

Climat et aléas naturels : comment le secteur de l’immobilier peut-il s’adapter ?

Alexis Bulckaert, notre analyste RSE et Développement Durable, s’est penché...

Comment exploiter le potentiel des communes périurbaines ?

L'équipe d'AESTIAM s'est associée à une chercheuse pour développer un...
Ne manquez pas nos dernières actualités !

L’épargne qui vous ressemble

WEBINAIRE
Pourquoi investir en SCPI ?
Décryptage et perspectives 2024

Mardi 27 février / 18h00

Alexandre CLAUDET

Pierre BALLU